Les alliés et les ennemis de la mémoire…

la mémoire

mémoire

Avant de connaître les alliés de votre mémoire, voyons d’abord quels sont ses ennemis irréductibles.

Les connaître c’est se donner le moyen de les chasser avec succès :

  1. Notre pensée peut être un obstacle au bon fonctionnement de la mémoire. Si nous ne lui faisons pas confiance, elle en sera affectée. Si nous n’en voyons que les aspects négatifs, nous ne chercherons pas à développer les aspects positifs restés inconnus. Vouloir développer notre mémoire suppose que l’on se connaisse bien soi-même. Il faut orienter notre pensée vers ce que nous faisons facilement, avec plaisir et avec succès, pour pouvoir ensuite développer nos points faibles.
  2. Un objectif flou ou trop élevé perturbe notre facilité à retenir ce que nous apprenons.

Prenons le cas de l’apprentissage d’une langue le fait de vouloir immédiatement avoir un accent irréprochable, et une façon de parler parfaite, bloque tout processus d’apprentissage.

Si vous lisez un livre pour le plaisir, vous ne faites pas fonctionner votre mémoire de la même façon que si vous le lisiez pour un travail. Si ce travail consiste à .en faire un résumé, vous mettez en œuvre votre esprit de synthèse; si vous devez en faire un compte rendu critique, vous mettez en œuvre votre esprit de synthèse et d’analyse. Si vous avez lu votre livre comme un roman policier pour passer le temps, vous aurez du mal ensuite à faire un bon compte rendu.

Et ses alliés :

Votre mémoire a besoin d’alliés :

– Vos aptitudes personnelles qui déterminent certains types de mémoire.

– Un but réel, déterminé. Elle a besoin de savoir où elle va pour s’organiser selon les circonstances. Vous devez connaître le degré de mémorisation que vous désirez atteindre, car il varie selon les cas.

Connaissez-vous vos aptitudes personnelles ?

Dans nos gènes, un programme a été inscrit; nous en développons certains aspects, nous en laissons tomber d’autres. C’est ce que nous appelons “les dons innés”.

Il est plus facile de développer des aptitudes pour lesquelles nous nous sentons plutôt doués et nous pouvons élargir notre champ d’expérience et en acquérir d’autres. Ce procédé est plus efficace que de vouloir à tout prix développer des aptitudes que l’on n’a pas, sans se servir de celles qui nous ont été léguées.

Préservons notre mémoire !

Anuncios

Acerca de guiasderuta

Alumnos del curso oficial de "Guías de Ruta" de la Escuela Universitaria de Turismo de Asturias
Esta entrada fue publicada en Noticias turísticas. Guarda el enlace permanente.

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s